PS Mouscron

USC Mouscron Parti Socialiste

Rue du Val 10 à 7700 MOUSCRON
TEL : 056/85.65.95 (94)
FAX : 056/85.65.96

Author Archive

Conseil communal de Mouscron du lundi 13 octobre 2014.

Question Time de la conseillère communale PS Annick Saudoyer sur le comportement de l’un des échevins de la majorité.

Monsieur le bourgmestre, mesdames messieurs les échevins et conseillers,

Quatre jours se sont passés, mais je n’en reviens toujours pas !

Jeudi dernier, le 9 octobre plus exactement. Il était 14h45 et je circulais sur la route Express.

Soudain, au niveau du rond-point du boulevard des Alliés qui permet d’accéder au Futurosport, j’ai eu l’attention attirée par trois personnes se trouvant sur un terrain herbeux au coin de la route Express sens Dottignies-Mouscron et de la voirie qui permet d’accéder à la drève des Préaches. Il s’agissait de deux ouvriers communaux et d’un membre de votre Collège, votre échevin du Personnel. Une camionnette de service de la commune était stationnée à proximité.

Jusqu’ici, rien de bien grave, M. Castel est peut-être un adepte de balades campagnardes après tout. Là où ça devient plus problématique, c’est que M. Castel, en compagnie des deux ouvriers communaux, était en train de placer des barrières avec des banderoles annonçant le prochain apéro des échevins du MR prévu au mois de novembre. Tout ça, dois-je le rappeler, sur un terrain privé et durant les heures de service…

Ce sont là des faits extrêmement graves, puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que du détournement de personnel et de matériel à des fins personnelles. Et notre groupe ne peut accepter pareil comportement de la part de membres du Collège !

Monsieur le bourgmestre et autres membres CDH du collège, étiez-vous au courant de cette initiative ? Cautionnez-vous ce type de comportement ? La question essentielle : que comptez-vous faire par rapport à de tels débordements de vos partenaires de la majorité ?  Une non réaction de votre part, s’assimilerait bien évidemment au cautionnement d’une telle attitude.

Je vous remercie pour vos réponses…

Conseil communal de Mouscron du lundi 30 septembre 2013.

Question Time de la conseillère communale PS Annick Saudoyer sur les difficultés rencontrées par les personnes à mobilité réduite sur la Grand-Place de Mouscron. Voici son intervention…

Monsieur le bourgmestre, mesdames messieurs les échevins et conseillers, comme vous sans doute, j’ai lu avec attention l’enquête réalisée par un journal local sur l’accessibilité des commerces et lieux publics pour les personnes à mobilité réduite.

Trois critères ont ainsi été pris en compte : l’hôtel de ville, la Grand-place et les commerces du centre.

Malheureusement, la ville de Mouscron n’est pas sortie grandie de ce reportage, bien au contraire puisqu’elle a été classée dans la catégorie des mauvais élèves. Sur les trois villes qui ont été testées, les deux autres étant Tournai et Frasnes-lez-Anvaing, c’est en effet la cité des Hurlus qui a obtenu la pire cote.

On pourrait casser du sucre sur le dos des journalistes, une fois encore, si ce n’était pas une personne directement concernée, une jeune dame se déplaçant en fauteuil roulant en l’occurrence, qui n’avait réalisé ce constat plutôt regrettable.

Parmi les griefs formulés par cette dame : des escaliers dans l’hôtel de ville, l’accès impossible aux différents guichets, des bordures infranchissables et des terrasses qui ne facilitent pas les déplacements en fauteuil sur la Grand-place, etc. Bref, le tableau n’est pas idyllique. Loin de là, même !

Si la commune de Mouscron a reçu le label « Handycity » l’an dernier, elle avait déjà été labellisée « Handycity » en 2006, à la suite d’une action menée à l’initiative de l’association socialiste de la personne handicapée, à l’époque, si je me souviens bien. Quand on sait que ce label national vise à encourager les communes qui travaillent pour l’intégration des personnes handicapées dans les facettes de la vie communale et qu’on lit les réactions de la personne à mobilité réduite qui a passé quelques heures avec son fauteuil dans le centre de Mouscron, il y a de quoi se poser des questions.

Alors bien sûr, il y aura bientôt une toute nouvelle Grand-place et un magnifique et surtout très cher centre administratif flambant neuf, où tout sera pensé, enfin je l’espère, pour accueillir les personnes à mobilité réduite dans des conditions optimales. Mais ce centre administratif n’est pas encore là et il ne devrait pas être là avant un bout de temps.

Et donc en attendant, que compte faire la majorité actuelle pour faciliter la tâche délicate des personnes handicapées fréquentant l’hôtel de ville et la Grand-place de Mouscron ? Pourriez-vous également me rappeler ce qui a déjà été réalisé, depuis que Mouscron est labellisée Handycity, pour améliorer l’accessibilité des endroits stratégiques pour les personnes à mobilité réduite.

Je vous remercie de vos réponses…

La fête a été belle. Et particulièrement réussie ! La fameuse soirée du 30 juin 2012, dont on parle depuis tant de semaines et qui a valu au président de l’USC Guillaume Farvacque quelques nuits blanches, a été un grand succès.

 

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de nous rejoindre dans la rue du Val, c’est ce soir-là qu’a été organisée la présentation officielle de la liste PS de Mouscron pour les élections communales d’octobre 2012. Chaque candidat a ainsi eu l’occasion de rédiger un petit texte qui a été lu par l’un de ses camarades. Les uns ont parlé de leurs expériences passées, les autres de leurs ambitions futures. Certains ont évoqué leur famille, d’autres encore ont mis l’accent sur leurs loisirs. Le tout a souvent été proposé avec une bonne dose d’humour…

Et il y avait du monde pour découvrir ces 37 candidats, puisque près de 450 places avaient été réservées pour l’occasion ! Le défi n’était pas évident, mais Guillaume l’a relevé haut la main. Nous pouvons franchement le féliciter !

L’événement se voulant festif, la présentation a été entrecoupée d’intermèdes musicaux mais aussi de quelques surprises humoristiques. L’ambiance a notamment été assurée par un trio de comiques du coin.

Après la prestation très convaincante d’un autre jeune chanteur, le clou du spectacle a été proposé par le chanteur liégeois Kris Willems, candidat à l’émission « The Voice 2012 ».

Evidemment, la plupart des convives étaient surtout venus pour la présentation officielle de la liste socialiste aux élections d’octobre. Car oui, après les six têtes de liste dévoilées en juillet 2011, après les 23 candidats présentés en janvier dernier à l’occasion des vœux de l’USC et après les cinq personnes dont la candidature a été officialisée en mai 2012, il manquait trois noms sur la liste. Ceux-ci sont désormais connus (il s’agit d’Isabelle Farvacque, Michael Quinger et Marianne Pijcke) et la liste socialiste est à présent complète (vous pouvez découvrir la liste et le numéro attribué à chaque candidat ci-dessous).

Une liste exceptionnelle, composée de candidats bien différents, mais tous de qualité. Une liste qui n’est pas seulement composée de personnes expérimentées puisque huit des 37 candidats, âgés de moins de 35 ans le jour de l’élection, pourront faire parler la fougue et la motivation de leur jeunesse dans le cadre de ces élections. Le monde politique, un univers d’hommes ? Détrompez-vous ! Au PS de Mouscron, il y a plus de candidates que de candidats ! D’ailleurs, le fameux principe de la tirette (un homme et une femme en alternance sur la liste) a été respecté jusqu’au bas de la liste !

La soirée du 30 juin étant passée, la prochaine étape est fixée au samedi 14 juillet 2012. Ce jour-là, en effet, la campagne électorale sera officiellement lancée. Avec de tels candidats, on ne peut pas imaginer autre chose qu’une victoire trois mois plus tard…

Voici la fameuse liste des candidats PS (notez que la présentation et la photo individuelle de chaque candidat sont disponibles dans l’onglet « nos candidats »):

1.SAUDOYER   Annick
2. FARVACQUE   Guillaume
3. VIENNE   Christiane
4. VANNESTE   Gaetan
5. DELANNOY   Michèle
6. VANKEERSBULCK   Marc
7. DELPORTE   Marianne
8. VYNCKE Ruddy
9. BOUGUERRA-BUFFEL   Samira
10. PARQUE   Jean-Luc
11. DEMETS Sophie
12. DEPREESTER   Nicolas
13. AHALLOUCH   Fatima
14. ROOZE Nicolas
15. PROVOOST   Valérie
16. DUGARDEIN   Steve
17. COULON Carine
18. SEYNHAEVE   Giovanni
19. SPILLEBOUT   Cindy
20. ROBBENS Luc
21. BONTE   Florence
22. BENAMOUD   Maichel
23. DUPREZ   Laurence
24. VANDERMEERSCH   Frank
25. COCHONNEAU   Annick
26. SERGEANT   Christophe
27. NDO-EVIE   Chrisitine
28. HOVELAQUE Guy
29. TANSENS   Valérie
30. DEGRANDE   Christophe
31. VANDENBOGAERDE   Marianne
32. ROUSMANS   Roger
33. FARVACQUE   Isabelle
34. QUINGER   Michael
35. PIJCKE   Marianne
36. LOWIE Viviane
37. MARQUETTE   Freddy

Une assemblée générale de l’USC Mouscron s’est tenue, ce vendredi 18 mai 2012, à la Maison du Peuple de la rue du Val. L’occasion de dévoiler les noms de cinq nouveaux candidats socialistes aux prochaines élections communales.

Petit voyage dans le temps. Juste avant les vacances d’été 2011, déjà, Annick Saudoyer, Guillaume Farvacque, Christiane Vienne, Gaëtan Vanneste, Michèle Delannoy et Marc Vankeersbulck avaient été désignés afin d’occuper, dans cet ordre précis, les six premières places de la liste socialiste aux élections communales de 2012.

Sur Mouscron, le PS avait ainsi été le tout premier parti à dévoiler quelques noms pour le scrutin de 2012. Quelques mois plus tard, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux de l’USC Mouscron, organisée à Dottignies, pas moins de 23 candidats étaient venus s’ajouter à la liste. Voici leurs noms : Freddy Marquette, Marianne Delporte, Rudy Vyncke, Samira Bouguerra-Buffel, Jean-Luc Parque, Sophie Demets, Valérie Provoost, Steve Dugardein, Fatima Ahallouch, Giovanni Seynhaeve, Cindy Spillebout, Luc Robbens, Nicolas Depreester, Carine Coulon, Florence Bonte, Christophe Sergeant, Nicolas Rooze, Viviane Lowie, Christine Ndo-Evie, Christophe Degrande, Maichel Benamoud, Laurence Duprez et Frank Vandermeersch. Une fois encore, le PS réagissait bien avant les autres…

Ce vendredi 18 mai 2012, une nouvelle assemblée générale de l’USC Mouscron s’est tenue à la Maison du Peuple de Mouscron. Cinq nouveaux candidats y ont officiellement été présentés. Il s’agit de Marianne Vandenbogaerde, Guy Hovelaque, Annick Cochonneau, Roger Rousmans et Valérie Tanssens. Si vous faites le compte, vous constaterez que 34 candidats sont déjà connus. Il ne reste donc plus que trois places à attribuer pour que la liste socialiste soit tout à fait complète ! L’une de ces places est dévolue à une femme, les deux autres à un homme.

Notez que la liste complète des 37 candidats sera officiellement dévoilée à l’occasion d’une superbe soirée qui se tiendra le samedi 30 juin 2012, au Parc des Loisirs, à Mouscron.

Il n’a pas seulement été question de la présentation des six nouveaux candidats, ce vendredi, lors de l’assemblée générale de l’USC. Les personnes présentes ont également pu discuter de l’état d’avancement du programme. Dorothée De Rodder, tête de liste aux élections provinciales (les Mouscronnois Guillaume Farvacque et Fatima Ahallouch prennent également part au scrutin provincial) qui se tiendront le même jour que les communales, a profité de l’occasion pour faire un petit exposé sur la province de Hainaut.

 

L’apéro-voeux de l’USC Mouscron s’est tenu dans la matinée du dimanche 16 janvier 2011. Un rendez-vous convivial et mobilisateur qui a réuni l’ensemble des membres du parti socialiste hurlu.

On ne change pas une formule qui marche ! C’était déjà le cas à l’époque où Annick Saudoyer était présidente de l’USC Mouscron, ça l’est toujours depuis que Guillaume Farvacque a pris le relais : les dirigeants, militants et sympathisants socialistes mouscronnois démarrent l’année en beauté.

C’est en effet ce dimanche 16 janvier 2011 qu’a été organisé, dans la salle située à l’étage du café « La Fraternelle », le traditionnel apéritif des vœux de l’USC.

Entouré des membres PS du Collège de Mouscron, des présidents de sections et autres membres du Parti, mais aussi de Daniel Senesael, député-bourgmestre d’Estaimpuis et président de la Fédération, Guillaume Farvacque a mis les petits plats dans les grands, au propre comme au figuré, pour que ses premiers vœux à la tête de l’Union socialiste communale se déroulent sous les meilleurs auspices.

Accueillies par un délicieux apéritif maison, les personnes présentes ont ainsi pu se régaler grâce à de savoureux petits toasts, chauds et froids.

 

La matinée a évidemment été animée par quelques discours. Le président de l’USC Guillaume Farvacque a été le premier à prendre la parole, indiquant notamment qu’il s’épanouissait pleinement dans cette nouvelle fonction malgré les caractères pas toujours faciles des uns et des autres, qu’il songeait déjà à la préparation des élections communales de 2012 ou encore qu’il souhaitait multiplier les collaborations avec les membres du MJS (Mouvement des jeunes socialistes) de Mouscron.

Le président de la Fédération PS de Wallonie Picarde, Daniel Senesael, s’est lui dit ravi de constater que la ville de Mouscron comptait au moins un représentant socialiste à chaque niveau de pouvoir. Au moment de lever son chapeau au nouveau président, qu’il a déjà eu l’occasion de voir à l’œuvre, le député-bourgmestre d’Estaimpuis y a été d’un petit clin d’œil humoristique. « Nous avons au moins un point commun tous les deux, nous échangeons nos mails vers quatre heures du matin. Lui quand il se couche, moi quand je me lève », s’est exclamé Daniel Senesael.

Malgré la situation délicate du pays, sans gouvernement depuis plus de 200 jours, tout roule comme sur des roulettes au niveau des Régions et de la Communauté française. Annick Saudoyer a cependant tenu à s’exprimer elle aussi. Pour féliciter celui qui la remplace à la présidence de l’USC, « car on a déjà pu s’apercevoir que Guillaume ne comptait plus ses heures au service du parti malgré un emploi du temps déjà bien chargé », a précisé la députée-échevine, mais aussi pour remercier Daniel Senesael, « toujours présent pour Mouscron ».

La députée fédérale Christiane Vienne s’est elle aussi adressée aux militants et sympathisants socialistes mouscronnois. Pas très tendre à l’égard d’un certain Bart De Wever, la députée a notamment déclaré : « La situation est complexe, et il est vital de trouver un accord. Il est important de défendre les intérêts de la population tout entière. Les négociations risquent de prendre encore un peu de temps, mais nous ne céderons pas. La défense de l’emploi et de la sécurité sociale sont des priorités absolues ! »

 

Notez que les discours ont été suivis par une « Internationale » retentissante et pleine de ferveur…

 

 

micheleDans sa carte blanche, l’échevine du Personnel et des Ressources Humaines Michèle Delannoy évoque avec satisfaction le fameux dossier de la révision du cadre du personnel communal et des statuts, qui est sur la bonne voie…

 

Depuis son arrivée à la tête de l’Echevinat du Personnel et des Ressources Humaines de la Ville de  Mouscron, Michèle Delannoy s’est attelée à mener à bien l’imposant dossier de la révision du cadre du personnel communal et des statuts pécuniaire et administratif.

 

Ainsi, conformément aux statuts, la situation administrative de nombreux responsables de services été régularisée, soit par une nomination effective, soit par l’octroi de fonctions supérieures, et ce tant pour le personnel employé et ouvrier.

 

Les évaluations des membres du personnel ont été entamées. Après une formation destinée à conduire ces entretiens, les responsables des services ont pu ainsi rencontrer une partie du personnel et déterminer leur appréciation. Le bilan actuel de celles-ci montre des résultats qualifiés d’excellents ou très positifs permettant ainsi aux agents d’évoluer et d’obtenir, le cas échéant, une révision barémique qui s’ajoute à l’augmentation de 1% dont ont bénéficié tous les agents depuis le 1er janvier 2010.

 

mouscron1

 

pompiers-mouscronLe service communal d’incendie n’a pas été négligé. Ainsi, un appel à candidats de sapeurs et de sous-lieutenants professionnels a été mené conformément à la législation. L’engagement de pompiers volontaires est également prévu dans un futur proche.

 

Dans le respect des engagements pris par le Collège et par l’Echevine du Personnel, l’organisation d’examens constituera la prochaine étape importante dans la révision profonde de l’organisation et des statuts des agents communaux et ce dans le respect des contraintes budgétaires imposées par une bonne gestion.

 

Enfin, l’établissement d’un règlement de travail est actuellement à l’étude et devrait très prochainement être adopté par l’ensemble des interlocuteurs concernés.

 

Respect du planning et des promesses effectuées au personnel sont donc les maîtres mots dans la gestion de cet imposant dossier dont la prise en charge était devenu plus qu’urgente et impatiemment attendue par l’ensemble du personnel.