PS Mouscron

USC Mouscron Parti Socialiste

Rue du Val 10 à 7700 MOUSCRON
TEL : 056/85.65.95 (94)
FAX : 056/85.65.96

Conseil communal de Mouscron du lundi 3 novembre 2014.

Question Time du conseiller communal PS Guillaume Farvacque, sur l’exploitation de la déchetterie du Mont Gallois, à Mouscron.

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les membres du Collège,

Très chers collègues,

Ayant eu vent de quelques contradictions au sein de la majorité dans le cadre de l’exploitation de la déchetterie du Mont Gallois à Mouscron, nous voudrions revenir brièvement sur le sujet.

Cette déchetterie qui, sauf erreur de notre part, est une exclusivité sur le territoire belge, permet à nos concitoyens d’y déposer gratuitement des sacs contenant des déchets ménagers.

Dans ce contexte, nous voudrions obtenir quelques informations :

  • Quelle quantité de détritus cela représente-t-il aujourd’hui ?
  • Quelle est la proportion de ce mode de dépôt avec les déchets récoltés dans les sacs-poubelles en « porte à porte » ?
  • Quel est le coût annuel de ce service (personnel, transport et traitement) ? 
  • Y-a-t-il encore des contrôles sur le site afin de prévenir les abus ? Le cas échéant, quels sont les constats ?
  • Quelle est la volonté de la majorité quant au devenir de ce service ?

Dans l’attente de vos réponses, nous vous remercions de l’attention portée au présent.

Volonté de la maintenir

Une question qui revenait sur le récent différend au sein du groupe cdH qui, comme on a pu le lire dans la presse, opposait le bourgmestre Alfred Gadenne, qui souhaite maintenir la déchetterie, et la conseillère communale Mathilde Vandorpe, qui veut la voir disparaître à plus ou moins longue échéance. C’est le maïeur Alfred Gadenne qui a répondu à la question : « la volonté est de la maintenir. En 2012, 4.862 tonnes de déchets avaient été déposées à la déchetterie. En 2013, 4.973 tonnes. Cela représentait 42 % du tonnage global. Dans le coût de ce service entrent en compte le personnel, soit deux personnes, et le transport, soit 8,37 euros par tonne. Le traitement est compris dans la cotisation Ipalle, soit 15,5 euros par habitant ».