PS Mouscron

USC Mouscron Parti Socialiste

Rue du Val 10 à 7700 MOUSCRON
TEL : 056/85.65.95 (94)
FAX : 056/85.65.96

Conseil communal de Mouscron du lundi 15 décembre 2014.

Question Time du conseiller communal PS Gaëtan Vanneste, sur l’ICET.

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames, Messieurs les Echevins et Conseillers,

Nous avons pu constater via la presse, qu’au 1er janvier 2014, l’ICET comptait +/- 425 élèves dont 24 inscrits aux cours équestre.

La fermeture pure et simple du centre équestre hypothèquerait l’autonomie de l’Institut Communal d’Enseignement Technique, puisque l’on atteindrait le seuil des 400 élèves. Or, il nous est parvenu deux informations déconcertantes:

Dans certaines classes, les présences ne seraient plus relevées avec assiduité.

Le nombre total d’élèves réguliers au sein de l’établissement serait inférieur aux chiffres annoncés.

D’après une troisième source d’information, il semblerait que l’I.C.E.T soit à nouveau examiné avant la fin de l’année par une équipe de vérificateur de la communauté française.

Étant donné que le comptage de la population scolaire pour l’année 2014-2015 est clôturé depuis le 30 septembre :

· Pourriez-vous nous fournir le nombre d’élèves légalement inscrits pour cette année ?

· Quel est le NTPP pour cette année ?

· Quelle est l’affection par degré à la coordination pédagogique ainsi que le nombre d’heures éventuellement affectées à l’aide administrative (gestion des horaires et des attributions, etc.) ?

· Pourriez-vous nous fournir l’évolution de la population scolaire et le gain ou la perte d’emploi depuis 2010 ?

Pourriez-vous nous confirmer que tout va bien réellement à l’ICET?

Merci de vos réponses.

DES CONTROLES PLUS REGULIERS

C’est l’échevin de l’Instruction publique, Philippe Bracaval, qui a répondu aux interrogations du conseiller socialiste : « les présences ont toujours été prises le matin et l’après-­midi, mais elles étaient auparavant contrô­lées en fin de mois. Désormais, c’est fait de façon plus régulière afin de repérer plus rapidement les demi-­jours d’absence non justifiée. Après dix, une convo­cation est envoyée à l’élève. Après vingt, l’élève est libre. En ce qui concerne le nombre d’élèves, le vérificateur est passé deux fois comme dans toutes les écoles ».