Historique

screenshot002

Historique du PS

Issu du regroupement d’une centaine d’associations ouvrières et démocratiques, le Parti ouvrier Belge (POB), dont le premier président fut Emile Vandervelde (Docteur en droit, sciences sociales et économie politique), fut fondé en 1885. Ce Parti, rebaptisé « PS » en 1978, a toujours voulu rester fidèle à la « Charte de Quaregnon », créée à la Maison du Cygne sur la Grand-Place de Bruxelles. La charte en question a été imaginée pour améliorer le sort des travailleurs qui, jusque là, étaient très peu protégés dans leurs droits face aux employeurs, suite au développement de la révolution industrielle (fin du 18e et 19e). Cette charte est le fondement même du socialisme.

.

Le PS à Mouscron

Jusqu’au milieu du 18e siècle, Mouscron n’était qu’un village agricole. L’industrie du Textile ne commença son extension qu’en 1769, quand Lille (France) interdit la fabrication du molleton aux Roubaisiens et aux Tourquennois. Autorisée à Mouscron depuis 1758 à Mouscron, cette pratique permit à ce petit village de s’agrandir.

En s’ouvrant au coton, l’activité du textile prit encore plus d’importance, ce qui amena, en 1850, un grand nombre d’ouvriers flamands à aller travailler à Mouscron.

De 1890 à1900 et entre les deux guerres mondiales, l’apparition de filatures et d’usines de tapis voit le jour grâce aux investissements de patrons français, ce qui a pour effet d’attirer définitivement les frontaliers du côté belge de la frontière et permet encore à Mouscron de garder une place déterminante au point de vue économique.

Étant une ville principalement ouvrière, le PS n’a pas eu de mal à se faire une place parmi les autres partis existants.

artisan1

.

Aujourd’hui

Éternel défenseur de tous les opprimés de nationalité, de culte, de race et de sexe différents, le tout dans un véritable esprit de solidarité, le Parti Socialiste reste toujours désireux de construire une société plus juste, plus égalitaire et plus démocratique.

Aujourd’hui encore, à Mouscron, le PS est toujours très présent (26,66% aux élections communales de 2012).

Ses actions mises en place visent toujours à défendre certaines valeurs comme la solidarité, la fraternité, l’égalité, la justice et la liberté.

 

Laisser un commentaire