PS Mouscron

USC Mouscron Parti Socialiste

Rue du Val 10 à 7700 MOUSCRON
TEL : 056/85.65.95 (94)
FAX : 056/85.65.96

L’apéro-voeux de l’USC Mouscron s’est tenu dans la matinée du dimanche 16 janvier 2011. Un rendez-vous convivial et mobilisateur qui a réuni l’ensemble des membres du parti socialiste hurlu.

On ne change pas une formule qui marche ! C’était déjà le cas à l’époque où Annick Saudoyer était présidente de l’USC Mouscron, ça l’est toujours depuis que Guillaume Farvacque a pris le relais : les dirigeants, militants et sympathisants socialistes mouscronnois démarrent l’année en beauté.

C’est en effet ce dimanche 16 janvier 2011 qu’a été organisé, dans la salle située à l’étage du café « La Fraternelle », le traditionnel apéritif des vœux de l’USC.

Entouré des membres PS du Collège de Mouscron, des présidents de sections et autres membres du Parti, mais aussi de Daniel Senesael, député-bourgmestre d’Estaimpuis et président de la Fédération, Guillaume Farvacque a mis les petits plats dans les grands, au propre comme au figuré, pour que ses premiers vœux à la tête de l’Union socialiste communale se déroulent sous les meilleurs auspices.

Accueillies par un délicieux apéritif maison, les personnes présentes ont ainsi pu se régaler grâce à de savoureux petits toasts, chauds et froids.

 

La matinée a évidemment été animée par quelques discours. Le président de l’USC Guillaume Farvacque a été le premier à prendre la parole, indiquant notamment qu’il s’épanouissait pleinement dans cette nouvelle fonction malgré les caractères pas toujours faciles des uns et des autres, qu’il songeait déjà à la préparation des élections communales de 2012 ou encore qu’il souhaitait multiplier les collaborations avec les membres du MJS (Mouvement des jeunes socialistes) de Mouscron.

Le président de la Fédération PS de Wallonie Picarde, Daniel Senesael, s’est lui dit ravi de constater que la ville de Mouscron comptait au moins un représentant socialiste à chaque niveau de pouvoir. Au moment de lever son chapeau au nouveau président, qu’il a déjà eu l’occasion de voir à l’œuvre, le député-bourgmestre d’Estaimpuis y a été d’un petit clin d’œil humoristique. « Nous avons au moins un point commun tous les deux, nous échangeons nos mails vers quatre heures du matin. Lui quand il se couche, moi quand je me lève », s’est exclamé Daniel Senesael.

Malgré la situation délicate du pays, sans gouvernement depuis plus de 200 jours, tout roule comme sur des roulettes au niveau des Régions et de la Communauté française. Annick Saudoyer a cependant tenu à s’exprimer elle aussi. Pour féliciter celui qui la remplace à la présidence de l’USC, « car on a déjà pu s’apercevoir que Guillaume ne comptait plus ses heures au service du parti malgré un emploi du temps déjà bien chargé », a précisé la députée-échevine, mais aussi pour remercier Daniel Senesael, « toujours présent pour Mouscron ».

La députée fédérale Christiane Vienne s’est elle aussi adressée aux militants et sympathisants socialistes mouscronnois. Pas très tendre à l’égard d’un certain Bart De Wever, la députée a notamment déclaré : « La situation est complexe, et il est vital de trouver un accord. Il est important de défendre les intérêts de la population tout entière. Les négociations risquent de prendre encore un peu de temps, mais nous ne céderons pas. La défense de l’emploi et de la sécurité sociale sont des priorités absolues ! »

 

Notez que les discours ont été suivis par une « Internationale » retentissante et pleine de ferveur…